Un numéro vert pour signaler les cas de violence contre les élèves

Le ministère de l’Éducation a lancé un numéro vert gratuit pour signaler des cas de violence, d’extrémisme, de discours de haine et de violations liées au harcèlement contre les élèves.

Le ministre de l’Éducation Hatem Ben Salem a révélé lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 10 décembre 2019 que la création du numéro 80104500 permettra de recevoir des plaintes des familles des victimes de violences ou des victimes elles-mêmes, indiquant que l’obligation de signaler inclut également tous ceux qui ont été témoins de violence dont la victime est un élève.

Il a expliqué qu’une équipe de spécialistes en sociologie et en psychologie recevra ces plaintes dans un premier temps pour garantir leur véracité, avant de les transférer devant la justice.

Notons que le numéro en question est entré en service aujourd’hui.

Commentaires: