Visé par une campagne de dénigrement, René Trabelsi fait la sourde oreille

Visé par une campagne de dénigrement, René Trabelsi fait la sourde oreille

Par -
CP : Yassine Gaidi

Plus que quelques semaines avant de mettre en place le nouveau gouvernement de Habib Jomli. Alors que la majorité se concert à propos des noms qui devraient occuper les ministères de souveraineté, d’autres se concentrent sur les futurs ministres des autres départements. Le ministère du Tourisme fait toutefois exception.

Une grande partie des citoyens mais aussi les professionnels du secteur appellent depuis des mois à garder René Trabelsi à son poste. Estimant qu’il a énormément contribué à la réussite de la saison touristique, ils voient en lui l’homme qui devrait tenir les rênes du tourisme pour les 4 ou 5 ans à venir. Mais certains semblent être d’un autre avis…

Des campagnes de dénigrement visent, depuis une dizaine de jour, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat. Pour cause, une interview dans laquelle il a appelé à délivrer le passeport tunisien aux juifs tunisiens installés en Israël.

Selon le ministre lui-même, des parties mènent des campagnes contre lui dans le but de l’écarter du nouveau gouvernement.

« Ministre ou pas, je serai toujours au service de la Tunisie »

Invité hier soir sur le plateau de « Rendez-vous 9 », René Trabelsi a expliqué qu’il a des informations selon lesquelles des campagnes systématiques sont organisées contre lui depuis une semaine.

« Certaines parties craignent que René Trabelsi fasse partie du nouveau gouvernement. D’autres ne souhaitent pas que René Trabelsi atteigne son objectif de 9 millions de touristes en 2019. Ce que je veux expliquer c’est que nous atteindrons ce chiffre, avec ou sans moi. […] J’occupe ce poste pour la Tunisie et seulement pour la Tunisie. J’ai tout laissé derrière moi, famille et affaires, et je suis venu pour répondre à l’appel de la patrie sans calculs. C’est un honneur pour moi d’avoir servi ce pays. Ministre ou pas, je travaillerai toujours pour le bien de la Tunisie », a-t-il déclaré.

Rien ne semble altérer le moral de Trabelsi. D’ailleurs ce mercredi 4 décembre 2019, il sera avec le Chef du gouvernement par intérim Youssef Chahed au port Rades pour lancer officiellement la nouvelle plateforme visant à améliorer et à accélérer les services, avant de participer, demain, à la présentation du programme de révision de classification des hôtels tunisiens.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo