Harouni « répond » à Laadhari : Habib Jomli solide au poste !

Harouni « répond » à Laadhari : Habib Jomli solide au poste !

Par -

Le conseil de la Choura d’Ennahdha a décidé de renouveler sa confiance à Habib Jomli en tant que chef du gouvernement désigné par le mouvement. C’est ce qu’a indiqué le président du conseil de la Choura d’Ennahdha, Abdelkrim Harouni, ce lundi 2 décembre 2019, indiquant que « le conseil de la Choura a renouvelé sa confiance au chef du gouvernement désigné, Habib Jomli, pour la formation d’un gouvernement de réforme et de réalisation, politiquement solide ».

Cette annonce vient contrecarrer les voix qui commencent à s’élever pour jeter un doute sur les compétences de Habib Jomli, à commencer par Zied Laadhari, hier membre influent au sein du mouvement et aujourd’hui démissionnaire.

Zied Laadhari, qui a annoncé sa démission du Secrétariat général et du bureau exécutif du parti Ennahdha et sa renonciation à toutes les responsabilités au sein du parti a, en effet, estimé, que le choix de Habib Jomli pour la présidence du gouvernement n’est pas du tout judicieux.

Il a émis des réserves quant à son indépendance vis-à-vis d’Ennahdha et quant à ses compétence pour un tel poste, estimant qu’il aurait plus judicieux d’opter pour d’autres personnalités beaucoup plus reconnues que Habib Jomli.

Zied Laadhari a également confié n’être pas convaincu de tout le processus en cours, de la manière dont se déroulent les concertations, des rencontres. « Quand je vois Habib Jomli rencontrer Saïd Jaziri à deux reprises, quand je vois la série de rencontres folkloriques, quand je vois ses conseillers, je me dis que le pays fait fausse route ».

Répondant indirectement à Zied Laadhari, Abdelkrim Harouni a appelé « les différentes forces politiques concernées par la formation du gouvernement à faire des concessions et à accélérer les négociations afin de former ce gouvernement ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo