Des soupçons de corruption dans l’examen de la conduite des bus et camions

Le président de l’organisation nationale des auto-écoles et de la sécurité routière, Omar Fetoui, a confirmé l’existence de soupçons de corruption et de sérieuses manipulations dans le processus d’octroi de permis de la conduite des poids lourds, y compris les camions et les bus destinés au transport de personnes.

« Il est temps de revoir la méthode du test et comment accorder des permis pour conduire des bus et des véhicules lourds en général, en raison de graves manipulations et corruption dans certains gouvernorats lors de tests pratiques et appliqués », a-t-il ajouté dans une déclaration accordée à Assabah, de ce mardi 9 décembre 2019.

Il a souligné qu’à Mahdia, une personne a supervisé les examens, durant cinq ans, des candidats alors qu’il n’avait pas un permis de conduire pour ce type de véhicules.

Commentaires: