Le transporteur britannique EasyJet bientôt de retour en Tunisie

easyJet

La compagnie aérienne britannique à bas prix EasyJet vient d’annoncer son retour prochain en Tunisie, après une absence de quatre ans suite aux attaques terroristes survenues en Tunisie.

Même si la compagnie ne dévoile une date exacte pour la reprise de ses vols en Tunisie, le Chief Executive de l’opérateur aérien Garry Wilson a affirmé avoir rencontré René Trabelsi, ministre du Tourisme, rapporte « Travellbuletin ». « Les discussions entre les deux parties sont à un stade avancé », indique dans ce sens la même source.

En visite à Londres pour participer au WTM London, le ministre du Tourisme, René Trabelsi a fait savoir, dans une interview accordée au site Travel Trade Gazette que la faillite de Thomas Cook a permis à la Tunisie d’accueillir de nouveaux voyagistes.

Il a notamment indiqué que « Tui serait prêt à étendre ses opérations en Tunisie et que Jet2holidays et easyJet Holidays, sont prêts à reprendre une partie de l’activité de Thomas Cook ». Ce retour va-t-il coïncider avec l’application de l’accord « Open Sky » signé avec le partenaire européen ?

Après avoir signé, le 11 décembre 2017, la convention de l’Open Sky ou ciel ouvert, la Tunisie et l’Union européenne, l’accord de l’Open Sky devrait signé à la fin du mois de février 2020, a annoncé, mercredi 20 novembre 2019, Le ministre du Tourisme et ministre du Transport par intérim, René Trabelsi

Cet accord sera signé suite au règlement définitif de l’affaire du Brexit, le 31 janvier, a-t-il dit dans une déclaration sur les ondes de la radio Mosaique fm.

En mars dernier, le ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed, avait en effet révélé que tous les points relatifs à l’accord de l’Open Sky avaient été discutés avec l’UE et que sa mise en application restait tributaire de la décision européenne qui a été retardée par les procédures du Brexit.

EasyJet est une compagnie aérienne britannique à bas prix. Au 1ᵉʳ juillet 2015, elle est la seconde compagnie européenne en nombre de passagers transportés.

Commentaires: