HAICA : Le président de la République appelé à protéger les journalistes

La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a fermement condamné les campagnes d’incitation systématique à la haine lancées à l’encontre des journalistes, dénonçant indirectement les déclarations du député d’El Karama Yosri Dali. Ce dernier avait annoncé que le mandat parlementaire 2019-2024 sera une « guerre » entre le Parlement les médias.

La HAICA a estimé qu’il s’agit d’une déviation des tâches fondamentales confiées aux députés, à savoir le respect des valeurs de la République civile démocratique, notamment la liberté des médias et la mise en place des organes constitutionnels.

l’instance a appelé la présidence de la République et les membres de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) à respecter les valeurs de la pratique du journalisme libre et équitable et ses règles, ainsi que la protection des journalistes.

Elle a également appelé les journalistes et les professionnels des médias à faire face à toutes les tentatives d’intimidation, leur demandant de respecter l’éthique de la profession et ses règles.

Commentaires:

Commentez...