ARP : Huit blocs parlementaires, le Courant démocratique 2ème force au Parlement

Dans l’attente de l’annonce officielle de la liste des blocs parlementaires, ceux-ci sont déjà formés dans la mesure où huit déclarations relatives à la formation de groupes parlementaires ont été déposées auprès du secrétariat du président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), jusqu’à hier, dernier délai de dépôt des dossiers.

La composition du Parlement et des groupes parlementaires sera annoncée, ce jeudi 28 novembre 2019, au cours d’une séance plénière.

Le bloc parlementaire d’Ennahdha compte 54 élus, dont 52 issus du parti et deux indépendants (Ahmed Belgacem et Chokri Belhaj Amara). Ce bloc devrait se réunir, ce samedi, pour élire un président et un vice-président.

Le bloc démocratique regroupe les députés du Courant démocratique, du mouvement populaire, ainsi que des parlementaires indépendants, soit 41 députés qui formeront ce groupe qui sera présidé par Ghazi Chaouachi (Courant démocratique) et Salem Labyadh (mouvement populaire), deux présidents en alternance.

Le bloc Qalb Tounes (38 députés) sera présidé par Hatem Mliki. Le bloc de la coalition al Karama (21 députés) sera dirigé par Seifeddine Makhlouf ; celui du parti destourien libre (17 députés) par Abir Moussi. Le bloc de la réforme nationale (15 députés)sera présidé par Hssouna Nasfi ; le bloc Tahya Tounes (14 députés) par Mustapha Ben Ahmed ; et le bloc Al Mostakbel (9 députés) par Adnène Ben Ibrahim.

Par ailleurs, le président de l’ARP, Rached Ghannouchi a supervisé une réunion, avec les présidents des blocs parlementaires pour examiner la répartition des tâches et des responsabilités.

La répartition des responsabilités a donné lieu aux résultats suivants :

  • Adjoint au président chargé de la législation: Ennahdha
  • Adjoint au président chargé des relations avec le gouvernement et la présidence de la République : coalition Al Karama
  • Adjoint au président chargé des relations avec le pouvoir judiciaire et les organes constitutionnels : bloc du parti destourien libre
  • Adjoint au président chargé des relations extérieures : Bloc démocratique
  • Adjoint au président chargé des relations avec les citoyens et la société civile : bloc Ennahdha
  • Adjoint au président chargé des Tunisiens à l’étranger : Bloc démocratique
  • Adjoint au président chargé de l’information et de la communication : Bloc national de la réforme
  • Adjoint au président chargé de la gestion : Bloc du parti Tahya Tounes
  • Adjoint au président chargé de superviser l’exécution du budget : Bloc Qalb Tounes
  • Adjoint au président chargé des affaires parlementaires : Bloc Qalb tounes

Selon l’article 34 du règlement intérieur de l’ARP, il faut au moins sept députés pour former un bloc parlementaire, mais un parti ou une coalition ne peuvent former qu’un seul bloc parlementaire et chaque député n’a le droit d’appartenir qu’à un seul bloc de son choix.

Rappelons qu’Ennahda compte 52 sièges à l’ARP ; Au Cœur de Tunisie en compte 38 ; le Courant démocratique, 22 ; la coalition Al Karama, 21 ; le Parti Destourien Libre, 17 ; le Mouvement du Peuple, 15 ; et Tahya Tounes, 14 sièges.

Commentaires: