Tunisie : Nouvelle mesure au profit des femmes divorcées

Le directeur général de la sécurité sociale au ministère des Affaires sociales Kamel Madouri a annoncé que prochainement, une initiative au profit des femmes divorcées sera publiée au Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT).

Ces femmes, qui perdent leur droit à la couverture sociale après le divorce, continueront désormais à bénéficier des services de traitement gratuits, indique le responsable à l’agence TAP.

Le projet de décret gouvernemental avait été transmis au gouvernement, qui devrait le publier dans les prochains jours. Cette mesure s’inscrit dans la mise en place progressive d’une plate-forme nationale de protection sociale assurant une couverture sanitaire de base pour tous les citoyens de différentes tranches.

En Tunisie, plus de 40 divorces sont prononcés chaque jour

En 2017, le ministère de la Justice avait annoncé que 14.892 cas de divorce ont été enregistrés durant l’année judiciaire 2014-2015 en Tunisie, soit plus de 1248 cas chaque mois et 41 cas quotidiennement.

Le plus grand nombre de divorces est le divorce par caprice (talaq incha) – une procédure faite à la demande de l’un des conjoint. Suivent les divorces à l’amiable.

Quant au divorce pour préjudice subi (talaq dharar), il s’agit du nombre le plus bas des cas enregistré avec 1485 plaintes.

A noter que la Tunisie se positionne au premier rang des pays arabes en matière de divorce et se classe en quatrième position à l’échelle mondiale.

Commentaires:

Commentez...