Ministères régaliens : Ennahdha penche pour le principe de la neutralité

A l’heure où Habib Jomli n’a pas encore entamé les consultations sur la composition du prochain gouvernement, les scénarios se multiplient quant à l’attribution des ministères régaliens, notamment les ministères de l’Intérieur, de la Justice, des Affaires étrangères, des Finances et de la Défense nationale.

Parmi ces scénarios, la possibilité d’attribuer au Courant démocratique l’Intérieur, la Justice et la Réforme administrative. Faux, a rétorqué Imed Khemiri, porte-parole d’Ennahdha, dans une déclaration accordée ce mardi 26 novembre 2019 à Assabahnews.

« Ennahdha n’a conclu aucun accord avec le Courant démocratique qui voudrait que lui soient attribués les portefeuilles de la Justice et de la Réforme administrative », a-t-il démenti.

« C’est Habib Jomli qui décidera et qui formera son gouvernement sur la base de la vision qu’il juge idoine, et c’est à lui que reviendra le dernier mot », a-t-il souligné, ajoutant toutefois qu’Ennahdha penche pour le principe de la neutralité concernant les ministères régaliens.

Commentaires:

Commentez...