Tunisie : Proposition d’augmenter le prix de l’eau pour éviter le gaspillage

Illustration

Le secrétaire exécutif de l’Observatoire du Sahara et du Sahel Khatim Kehrraz a appelé ce lundi 25 novembre à faire augmenter le prix de l’eau potable pour éviter le phénomène du gaspillage et de la mauvaise gestion des ressources hydrauliques.

 » L’augmentation du prix de l’eau pourrait être une des solutions possibles pour faire pression et changer les comportements afin d’améliorer la gestion des ressources hydrauliques « , a-t-il souligné.

Kherraz a précisé que ceux qui utilisent l’eau pour faire des profits, doivent payer pour ceux qui n’ont pas les moyens de payer leur propre eau, pour garantir de cette manière l’équité en eau et laisser un peu de marge pour les plus démunis.
L’intervenant a qualifié la situation de très difficile puisque l’organisation mondiale de la santé a défini la pénurie comme étant un seuil qui est en-dessous de 1000m3 par habitant et par an alors qu’au niveau du Maghreb Arabe, entre le Maroc et la Libye, on oscille entre 800m3 et 100m3, a-t-il expliqué à l’agence TAP.

Commentaires: