Tunisie : Habib Jomli entame le deuxième round de ses consultations

Le chef du gouvernement désigné, Habib Jomli a entamé le deuxième round des consultations pour la formation du gouvernement tout en poursuivant ses concertations avec d’autres parties.

Samedi 23 novembre 2019 il s’est entretenu pour la deuxième fois avec le président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui, dans le cadre de la poursuite de ces concertations.

A ce titre, Nabil Karoui a relevé que sa deuxième rencontre avec le chef du gouvernement désigné a porté sur l’approfondissement des prises de position du parti à propos de plusieurs questions, dont en premier celle relative à la neutralité des ministères de souveraineté et à l’allégement des restrictions sur la liberté de la presse et des médias, rapporte l’agence TAP.

Concernant la participation (ou non) au gouvernement, Nabil Karoui a estimé « qu’il est encore tôt pour se prononcer sur cette question ».

Dans la soirée de samedi, Habib Jomli s’est ensuite, de nouveau entretenu avec le président du Courant démocratique, Mohamed Abbou. ce dernier a réaffirmé que « les positions du Courant démocrate n’avaient pas changé et que l’entretien avait porté sur les mêmes questions et sujets abordés lors du précédent entretien ».

Abbou a, par ailleurs, annoncé que le Courant démocratique présentera, ce lundi 25 novembre, ses propositions à l’équipe du chef du gouvernement, rappelant que son parti est contre la formation d’un gouvernement sur la base de quotas partisans et qu’il tient toujours aux portefeuilles ministériels de la Justice, de l’Intérieur et de la Réforme administrative.

Ce lundi, Habib Jomli poursuit ses concertations et recevra notamment le président de l’Instance Nationale de la Lutte contre la Corruption, Chawki Tabib, le doyen des ingénieurs, Oussama Kheriji, le président du Parti Socialiste Destourien, Chokri Balti, le président de la CONECT, Tarak Cherif et le chef du parti La voix des Agriculteurs, Faycel Tebini.

Commentaires: