Choix cornélien : L’augmentation des prix des carburants ou plus d’endettement !

La dernière augmentation des prix des carburants remonte au mois d’avril avril 2019 (Illustration)

Convoqué ce vendredi 22 novembre au parlement pour une séance d’audition au sujet de la loi de finances pour l’exercice 2020, le ministre des Finances Ridha Chalghoum a estimé que le prochain gouvernement sera confronté à deux choix, soit l’augmentation des prix des carburants soit plus d’opérations d’endettement extérieur et intérieur.

Cette situation a été expliquée par le ministre par la diminution de la production nationale en pétrole, et par les estimations inexactes de la loi de finances pour 2019, ce qui a nécessité une mobilisation financière supplémentaire dans le cadre de la loi de finances complémentaire pour 2019.

La dernière augmentation des prix des carburants remonte au mois d’avril avril 2019. Le ministère de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises (PME) avait ​​annoncé, en effet, l’augmentation des prix de vente de certains produits pétroliers. Cette augmentation, avait expliqué le département, est due à la hausse continue des prix du pétrole et de ses dérivés dans le monde et au mécanisme d’ajustement périodique des prix du carburant.

Les prix actuels sont comme suit :

  • Essence super sans plomb : augmentation de 80 millimes (nouveau prix 2065 millimes/litre)
  • Gasoil super: augmentation de 80 millimes (nouveau prix 1825 millimes/litre )
  • Gasoil : augmentation de 90 millimes (nouveau prix 1570 millimes/litre )

Commentaires: