Le Courant démocratique disposé à participer au gouvernement mais sans Qalb Tounes et le PDL

Vendredi 15 novembre 2019, Ghazi Chaouachi député du Courant Démocratique affirmait que son parti restait concerné par la formation du gouvernement et une participation en son sein s’il n’inclut pas le parti de Nabil Karoui.

Au début des négociations, pour participer au gouvernement, le Courant démocratique avait même exigé trois portefeuilles ministériels de souveraineté à savoir l’Intérieur, la Justice et les Grandes réformes et un chef du gouvernement indépendant. Des conditions jugées inacceptables par le parti Ennahdha qui s’était alors ouvert sur une alliance avec Qalb Tounes.

Ce lundi 18 novembre 2019, Ghazi Chaouachi, a réaffirmé la position de son parti contre une participation au prochain gouvernement aux côtés de Qalb Tounes et du Parti destourien libre tout en confirmant que le Courant démocratique prendra part aux concertations sur la formation du prochain gouvernement, s’il y est convié par Habib Jomli, chef du gouvernement désigné par Ennahdha.

De son côté, Habib Jomli, a fait savoir qu’il entamerait, dès aujourd’hui, les concertations avec les représentants des partis pour la formation de sa nouvelle équipe gouvernementale, insistant sur le fait que tous les partis politiques sont concernés par les concertations qui se feront selon un ordre déterminé par le nombre de sièges parlementaires de chaque parti.

Commentaires: