Mongi Marzouk écarte sa nomination à la Kasbah

Annoncé comme candidat du parti Ennahdha à la Présidence du gouvernement, Mongi Marzouk a réagi sur son comte Facebook pour dire que cela reste peu probable.

En effet, l’ancien ministre des Technologies a indiqué que sa nomination à la Kasbah est peu probable, affirmant qu’il est prédisposé à « servir son pays de n’importe quelle position ».

Pourtant, plusieurs échos indiquaient que le conseil de la Choura d’Ennahdha s’est porté sur la personne de Mongi Marzouk pour succéder à Youssef Chahed au poste de chef du gouvernement.

Ancien ministre des Technologies puis ministre des Energies et des mines entre 2011 et 2016, Mongi Marzouk n’a pas d’étiquette politique, du moins en apparence.

En tout cas, le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi annoncera ce vendredi 15 novembre au président de la République, Kais Saied, le nom du candidat du parti islamiste à ce poste,

Commentaires:

Commentez...