Harouni : « La Choura fait face à des pressions »

Le président du Conseil de la Choura d’Ennahdha Abdelkarim Harouni a affirmé ce dimanche 10 novembre que sa structure fait face à des pressions dans le cadre de la formation du nouveau gouvernement sans se prononcer sur leur origine.

Affirmant qu’Ennahadha s’attache à son droit constitutionnel de désigner un président du gouvernement, il a expliqué que le parti Ennahdha vise à tout prix à éviter de refaire les élections ajoutant que les négociations avec le Courant Démocratique et le mouvement du Peuple ont échoué, mais devraient reprendre prochainement.

Le mouvement Ennahdha a annoncé hier samedi 9 novembre que son président Rached Ghannouchi sera son candidat pour la présidence du parlement.

En effet, la décision a été prise à l’issue de la réunion du Conseil de la Choura, dans laquelle le parti a également décidé de s’attacher à la proposition d’un chef du gouvernement issue de ses structures.

 

Commentaires: