Carthage : La mystérieuse apparition de l’ambassadeur de Tunisie en Iran

Tarak Bettaieb, à gauche de Kaïs Saïed, il est au milieu, juste à gauche de Abderraouf Betbaieb

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu, lundi, au Palais de Carthage, le ministre allemand chargé des Affaires étrangères, Heiko Maas.

Kaïs Saïed s’est, à cette occasion, félicité de l’amitié de longue date entre la Tunisie et l’Allemagne, soulignant l’importance de continuer d’œuvrer pour développer des domaines de coopération au niveau bilatéral et dans le cadre de l’Union européenne.

Selon la Présidence de la République, Kaïs Saïed a fait part de la volonté de la Tunisie de tirer profit de l’expérience allemande en matière de gouvernance, de transparence, d’application de la loi et de lutte contre la corruption afin de passer de l’Etat de droit à la société de droit et de passer de la transition politique vers la transition économique et sociale.

Tarak Bettaieb avec Feu Beji Caid Essebsi

Jusque-là tout est normal, sauf que, d’habitude, les cadres protocolaires exigent la présence du ministre tunisien des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui, chose qui n’a pas eu lieu.

En effet, le chef de la diplomatie tunisienne n’a pas été invité à cette réunion, contrairement à l’ambassadeur tunisien en Iran Tarak Bettaieb qui était présent, mais nous ne savons pas dans quel cadre. S’agit-il du nouveau conseiller en diplomatie du chef de l’Etat ? ou carrément le nouveau ministre des Affaires étrangères ?

En tout cas, l’entourage du président de la République commence à susciter des interrogations d’autant plus qu’aucune nomination officielle n’a été faite dans son cabinet, une semaine après son investiture.  Même Abderraouf Betbaieb, présenté comme chef de cabinet et présent sur toutes les photos officielles des réunions du chef de l’Etat depuis son investiture, ne bénéficie d’aucun statut officiel.

 

Commentaires: