Après le SNJT, la HAICA dénonce son exclusion de la cérémonie d’investiture

La Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a exprimé sa surprise quant à son exclusion « indirecte et injustifiée » de la cérémonie d’investiture du nouveau président de la République Kais Saied.

Dans un communiqué publié ce mercredi 23 octobre 2019, la HAICA a indiqué avoir reçu l’invitation quelques heures avant la séance plénière.

Elle a souligné dans ce sens la nécessité de respecter les institutions de l’État, en particulier les organismes constitutionnels, en tant que l’un des piliers les plus importants de la démocratie.

Rappelons que Néji Bghouri, président du syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a indiqué hier, sur Mosaique fm, que le syndicat n’est pas sur la liste des organisations nationales invitées sur ordre du protocole du président de l’ARP par intérim Abdelfattah Mourou.

Néji Bghouri a annoncé le boycott de la cérémonie d’investiture du nouveau président mais en assurant qu’il n’appelle pas les journalistes à boycotter cette cérémonie importante. « Ils doivent toutefois prendre en considération cette attitude hostile envers eux », a-t-il lancé.

En réponse, le président par intérim de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Abdelfatteh Mourou, a estimé qu’il s’agit d’une erreur administrative « dont il n’est pas responsable », et s’est excusé en tant que président du Parlement.

Commentaires:

Commentez...