Borj Boukhris : À Carthage, une Maison pour l’Afrique et la Méditerranée

Borj Boukhris : À Carthage, une Maison pour l’Afrique et la Méditerranée

Par -
CP : Mohamed Hamdane

Cela fait plus de dix ans que la ferme Borj Boukhris à Carthage devait être affectée à un projet au rayonnement international.

Il s’agit en l’occurrence d’une Maison des arts et des cultures d’Afrique et de Méditerranée qui est fort du soutien de la Banque africaine de développement, d’un programme de financement culturel de l’Union européenne et de plusieurs investisseurs tunisiens.

Malgré les démarches entreprises auprès du ministère des Affaires culturelles depuis 2006, le projet est resté au point mort, sans aucune réaction des administrations publiques compétentes.

CP : Amine Zid

Pourtant, le potentiel touristique de pareil projet pour la région semble évident tout comme l’état d’abandon dans lequel se trouve Borj Boukhris à Carthage.

CP : Amine Zid

Cette ancienne ferme qui fut la propriété des Pères blancs de 1903 à 1964, a été nationalisée comme toutes les terres agricoles et fait désormais partie du patrimoine du ministère des Affaires culturelles.

Y verrons-nous un jour naître ce musée qui est toujours en projet? En principe, rien ne l’empêche sinon les pesanteurs administratives et un certain laisser-aller. Car un musée d’art africain et méditerranéen ne pourrait être qu’un atout pour la région.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo