Kaïs Saïed : « L’égalité dans l’héritage ne permet pas d’obtenir justice »

Kaïs Saïed : « L’égalité dans l’héritage ne permet pas d’obtenir justice »

Par -

Le candidat à l’élection présidentielle Kaïs Saïed a estimé que l’égalité dans l’héritage est une « formalité » et ne permettra pas d’obtenir justice.

Dans une interview publiée par le site « Nawaat », il a ajouté que son opposition à l’égalité dans l’héritage découle de sa « conviction » et est basée sur une référence juridique, laissant à part l’origine religieuse.

Il a expliqué que la Constitution tunisienne approuve l’égalité entre les citoyens, insistant sur l’égalité des droits et des devoirs.

Saïed a indiqué que la « chariaa » garantissait la justice, affirmant que l’homme, par exemple, était tenu de dépenser pour sa femme et que cette dernière n’était pas obligée de le faire, et ce conformément à la loi islamique.

La « chariaa » est, selon ses dires, un concept complet basé sur la justice et non sur l’égalité formelle, rappelant le rejet par Bourguiba de la question de l’égalité en matière d’héritage.

Il a conclu par assurer que le texte coranique est clair à ce sujet et qu’il en est convaincu.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo