Zbidi : « La mafia sévit partout et je m’engage à la combattre »

Le candidat indépendant à l’élection présidentielle anticipée et ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi était l’invité de la radio Mosaique fm, ce mercredi 11 septembre 2019 pour présenter, entre autres, son programme électoral.

Lors de son intervention, Zbidi a notamment abordé l’aspect économique de son programme, indiquant qu’une de ses priorités sera de lutter contre le commerce parallèle s’il est élu.

« Avec l’UE nous n’avons pas de grand déficit, notre problème se situe surtout avec la Chine et la Turquie », a déclaré Abdelkrim Zbidi pour dire qu’il est désormais nécessaire d’arrêter d’importer les produits non nécessaires, de saisir ceux qui ne seront plus autorisés, et ce, afin de bloquer les canaux de contrebande.

« Ce pays on ne doit pas le laisser aux mains des bandits, de la mafia et des contrebandiers. La mafia est partout et assumant ce que je dis, je m’engage à combattre les bandits », a lancé Zbidi.

Sur un autre plan, Abdelkrim Zbidi a pour objectif d’amender la loi électorale afin d’assainir la vie politique et d’exclure la mafia qui y a été introduite.

Sur un autre plan plus factuel, le candidat Zbidi a abordé la tension qui prévaut dans ses relations avec Youssef Chahed, a démenti les accusations portées par Selim Azzabi, selon lesquelles il utiliserait la Défense nationale dans sa campagne.

« je n’ai jamais instrumentalisé le ministère de la Défense nationale… je fais juste mon travail. J’ai eu un grand rôle, celui dont je suis fier c’est d’avoir maintenu la neutralité de l’institution militaire et l’avoir éloignée des tiraillements politiques malgré les multiples tentatives », a-t-il déclaré.

Commentaires: