De nationalité algérienne, les terroristes abattus faisaient l’objet de poursuites judiciaires

De nationalité algérienne, les terroristes abattus faisaient l’objet de poursuites judiciaires

Par -
CP : Mosaique fm

Le porte-parole du pôle judiciaire de lutte antiterroriste, Sofiene Selliti, a confirmé que les trois terroristes abattus hier à Hidra, gouvernorat de Kasserine, étaient de nationalité algérienne.

Faisant l’objet de poursuites judiciaires, ces terroristes avaient participé à des attaques dans les maisons adjacentes aux montagnes de Kasserine, Jendouba et Kef, et avaient posé des dizaines de mines dans les hauteurs.

Seliti a expliqué, à l’agence TAP, que le premier terroriste éliminé s’était retranché dans les montagnes tunisiennes depuis 2013 et est impliqué dans la quasi-totalité des opérations terroristes survenues en 2019.

Le deuxième terroriste (40 ans) avait rejoint les groupes terroristes retranchés dans les montagnes en mars 2015, alors que le troisième (50 ans), dans les montagnes depuis 2016, avait été nommé en juillet 2017, émir de la brigade Okba Ibn Nafaa.

Rappelons que l’opération anticipative d’om Dhfa (délégation de Hidra), s’est achevée hier.Trois terroristes ont été abattus alors le chef du district de la Garde nationale, mortellement atteint lors d’un échange de tirs.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo