Nostalgies tunisoises : Chez Marius, arrivage d’huîtres au bar des Cendriers

Nostalgies tunisoises : Chez Marius, arrivage d’huîtres au bar des Cendriers

Par -

Demandez aux plus anciens, ils vous raconteront les marrons chauds et les marchands de pizza et de caldi qui peuplaient les rues de la ville.

Peut-être certains se souviennent-ils de ces arrivages d’huîtres qui créaient alors la sensation dans les quartiers proches du Marché central ?

Le Bar Marius que nous connaissons tous et qui se trouve toujours place Barcelone, avait coutume d’exposer les huîtres à la française, comme le montre cette carte publicitaire qui semble sortie d’une autre époque.

C’est vrai, ces grandes corbeilles et la dégaine du commerçant peuvent renvoyer vers restaurants parisiens ou poissonniers bretons devant leurs étalages.

La scène ici se passe à Tunis et pourrait se reproduire d’ailleurs puisque les ostréiculteurs ont de nouveau le vent en poupe.

Les huîtres de Bizerte sont en effet un nouveau must qui s’exporte bien et régale aussi quelques gourmets tunisiens.

Et si la photo qui illustre ce billet vante les huîtres Clairez, celles du Portugal ou d’Arcachon, pareille scène aujourd’hui rendrait hommage à celles de Bizerte.

Pour ma part, ces images d’hier nourrissent aussi bien ma mémoire que mes désirs. Et j’espère que ceux qui la verront auront une pensée pour ce Bar Marius, désormais géré par l’ami Hemrit, et célèbre entre tous pour son extraordinaire collection de cendriers.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo