Présidentielle : Et si on appelait James Bond à la rescousse!

Présidentielle : Et si on appelait James Bond à la rescousse!

Par -

La situation actuelle est de plus en plus complexe et l’on dirait qu’il pleut des coups bas.

Si beaucoup d’internautes prennent les dernières péripéties avec humour, d’autres sont installés dans les théories des complots les plus divers.

Ainsi, on ne peut que sourire en lisant que la présidence de la République pourrait se déplacer de Carthage au palais de la Mornaguia.

C’est vrai que les cages dorées ou pas ne se ressemblent pas et que les fortunes des candidats sont plutôt contrastées.
Les scénarios les plus fous circulent. Par exemple, on peut lire ici et là, que Nabil Karoui aurait orchestré son propre « enlévement » pour booster sa candidature.

Son arrestation né serait qu’une vaste mise en scène de télé réalité, une sorte de « Prison Break » grandeur nature.
Ce qui fait dire à une internaute que ces élucubrations ressemblent à celles selon lesquelles la gauche aurait assassiné Chokri Belaid pour en faire un héros.

C’est un peu comme quand les islamistes mettent tout ce qui ne va pas sur le dos de Bourguiba l’impie qui a bousculé les traditions de la Tunisie. Plus passéiste, tu peux pas.

Il ne manque plus maintenant qu’on accuse Ben Ali et Leila d’orchestrer en sous main les turpitudes actuelles pour se poser en couple providentiel.

Il ne manque plus aussi qu’on invoque le jeu des petites et grandes puissances qui voudraient prendre pied en Tunisie.

Ou encore le pétrole fantasmé que Marzouki pense caché dans les profondeurs du sous-sol sudiste.

Et si Karoui voulait accaparer ce pétrole pour ses propres intérêts?

Et si les islamistes cherchaient à offrir ce pétrole aux Américains alors que Karoui voudrait le vendre à la Chine?

Et si Chahed était l’homme de Moscou et Mourou celui d’Istanbul?

C’est vrai avec des « si » plus absurdes les uns que les autres, on pourrait mettre notre intelligence du monde en bouteille.
Vous verrez, on va finir par apercevoir James Bond dans un luxueux hôtel de la banlieue.

Et quand ce sera le cas, ça canardera dans tous les sens puisque SAS, OSS 117, Hercule Poirot et même Mata Hari ne seront pas loin!

Vraiment, il faut sortir du ridicule et cesser de couper les cheveux en quatre. Sinon, l’agent secret 007 pourrait se montrer impitoyable avec les échafaudeurs de châteaux en Espagne qui le dérangeraient pour rien.

 

H.B. 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo