Le clivage du Front populaire examiné par l’ISIE

Front Populaire

L’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) a annoncé, hier, qu’elle tranchera sur la question liée aux listes déposées par le Front populaire (FP) après le 29 juillet, date limite pour le dépôt des candidatures aux Législatives.

Selon la porte-parole de l’ISIE, Hasna Ben Slimane, l’Instance est en train de prendre réception des candidatures conformément aux dispositions de l’article 23 de la loi organique n°2014-16 relative aux élections et référendums, amendée par la loi organique n°2017-7, rapporte l’agence TAP.

L’article en question stipule qu’il « est interdit d’attribuer la même dénomination ou le même symbole à plus d’une liste électorale. L’Instance examine les dénominations ou les symboles similaires et prend les mesures nécessaires afin d’éviter les cas susceptibles d’entraîner une confusion auprès des électeurs ».

Concrètement, le nom ou encore le logotype de la liste en lice pour les élections ne doit pas correspondre à ceux d’un autre parti politique fondé légalement et ce, avant l’ouverture des candidatures sauf si ladite liste représente le parti en question.

Ces précisions ont été apportées alors que les membres des listes électorales du FP ont entamé, mardi 23 juillet 2019, un mouvement de protestation dans la plupart des circonscriptions et dans le siège central de l’ISIE à Tunis en raison de son clivage en deux listes concurrentes.

Commentaires: