Gracieuses, les ballerines de Saint-Pétersbourg ont enchanté le théâtre de Carthage

Gracieuses, les ballerines de Saint-Pétersbourg ont enchanté le théâtre de Carthage

Par -

Sous des regards émerveillés, le ballet russe de Saint-Pétersbourg a illuminé la soirée d’ouverture du festival de Carthage.

L’ambiance générale était festive et gaie, vu la projection du match de la sélection nationale de football sur l’écran du théâtre avant le coup d’envoi du festival.

Enchantés par la victoire des Aigles de Carthage, les spectateurs ont pris davantage plaisir au spectacle, admirant les dizaines de danseurs qui racontaient l’histoire du prince Siegfried, d’Odile et d’Odette, accompagnée du chef d’œuvre de Piotr Tchaïkovski.

Quatre actes, traduisant les quatre saisons par lesquelles sont passés les personnages à travers leurs pas imaginés par le chorégraphe chèque Julius Reisinger.

Grâce, beauté, élégance, féerie… les danseurs ont emporté le public tunisien dans un conte glorieux où les regards, les pirouettes, les piqués et les glissés sont maîtres.

Présent à l’ouverture, le ministre des Affaires culturelles Mohamed Zine El Abidine a rencontré la troupe russe après le spectacle, et a honoré ses membres pour leur performance éblouissante.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo