Tunisie : L’UPL de retour sur la scène politique

Tunisie : L’UPL de retour sur la scène politique

Par -
Taieb Sadok, avocat de Slim Riahi et fondateur de l’Union Patriotique Libre II

Deux nouveaux partis politiques viennent d’être créés portant désormais à 218 le nombre total de partis politiques en Tunisie.

Ces deux nouveaux partis sont « l’Union Patriotique Libre » ou UPL et le « Parti Tunisien pour la Paix Sociale » ou PTPS. Le premier est fondé par Taieb Sadok alors que le deuxième est lancé par Houda Knani.

Mais là où il y a un hic c’est que l’UPL a été lancé par l’avocat de l’homme d’affaires Slim Riahi qui avait lui, déjà fondé l’UPL en 2011.

Cette UPL avait même réussi à obtenir 16 sièges à l’ARP suite aux élections législatives de 2014 avant sa fusion avec Nidaa Tounes en 2018 et sa dissolution quelques mois plus tard. Et voilà qu’un nouvel UPL renaît !

L’Union Patriotique Libre reste la dénomination du parti de Slim Riahi, qui, depuis la fusion ratée avec Nidaa Tounes avait totalement disparu de la circulation. Et le voilà revenir sous une autre forme, avec un même nom mais un autre fondateur, Taieb Sadok, qui reste l’avocat de Slim Riahi.

N’aurait-il pas été plus simple de relancer l’UPL sous un autre nom ? Que nous cache ce jeu de dénominations ?

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo