Portfolio : Fêter l’Aid dans le Tunis inspiré d’Abdelaziz Gorgi

Portfolio : Fêter l’Aid dans le Tunis inspiré d’Abdelaziz Gorgi

Par -

Dans notre tradition, l’Aid que nous fêtons cette semaine marque la fin du jeûne et constitue aussi une fête des enfants et de la pâtisserie.

On vous le dira, cet Aid est celui du « hlou » et des »sghar », autrement dit, nous célébrons aussi la joie des enfants et les délices des palais.

Ces fêtes de l’Aid me ramènent sur un plan plus personnel, à la redécouverte des œuvres de l’artiste Abdelaziz Gorgi.

Rares sont ceux qui comme lui, sont parvenus à restituer les exubérances du regard enfantin et le foisonnement de personnages et de détails qui peuplent nos médinas.

En ce sens, je citerai Dorra Bouzid qui décrivait en ces termes le monde « rafraîchissant et gai, mais dans un désordre savamment cultivé, un sens dessus-dessous, un tohu-bohu hallucinant de la couleur et des formes ».

Le monde de Gorgi est ainsi et pour moi, il contient ces germes invisibles qui ont tôt fait de me renvoyer à la scène de nos enfances qu’il a transfiguré par son art.

Avec ces fragments de tableaux que je vous invite à découvrir, ce sont les quartiers et les personnages de nos enfances qui surgissent.

Pourquoi dès lors se priver d’une promenade virtuelle aussi bien dans l’œuvre de Gorgi que dans nos mémoires vives ?

Bienvenue dans le sillage du maître de l’abstraction tunisienne à la rencontre des gais lurons et sages placides de nos médinas mentales !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo