Google suspend ses relations avec Huawei, utilisatrice de son système Android

Huawei

Des millions d’utilisateurs sont concernés. Google a annoncé, dimanche 19 mai, avoir suspendu ses relations commerciales avec l’entreprise chinoise de téléphonie mobile Huawei, afin de se plier à une décision de Donald Trump. Le fabricant a été placé sur une liste d’entreprises suspectes avec lesquelles les firmes américaines ne peuvent pas commercer sans l’accord de Washington.

Le gros problème posé est celui de l’utilisation du système d’exploitation Android produit par Google ce qui remet en cause l’utilisation par Huawei de ce système d’exploitation, utilisé par la majorité des smartphones dans le monde.

Mercredi dernier, le ministère américain du Commerce avait placé Huawei, soupçonné par les Etats-Unis d’espionnage pour le compte de la Chine, sur une liste d’entreprises suspectes auprès desquelles les sociétés américaines ne pourront commercer qu’après avoir obtenu un feu vert des autorités, rapporte FranceTv info.

Les actuels possesseurs de smartphones Huawei, même en Tunisie, pourront toujours utiliser Android et les applications et services de Google, comme Gmail, a précisé un porte-parole du groupe à l’agence Reuters. Toutefois, les futurs modèles ne pourront utiliser que la version publique d’Android, et ne pourront pas accéder aux applications et services propriétés de Google.

Réagissant à ces informations, l’ancien ministre des TIC, Noomane Fehri a estimé que cette décision pourrait déclencher une guerre contre les Etats-Unis et la Chine au vu de l’importance de l’enjeu économique, estimant qu’elle aura des répercussions négatives sur l’activité de Google.

Commentaires:

Commentez...