En jebba, l’ambassadeur de Tunisie aux USA rompt le jeûne aux côtés de Trump

Lors d’un Iftar organisé hier, lundi à la Maison Blanche, le président des États-Unis, Donald Trump, a souligné le respect de son pays des traditions de la communauté musulmane aux États-Unis et de la religion islamique qui appelle à la paix et à la tolérance, condamnant les récents massacres perpétrés contre les musulmans au Sri Lanka et en Nouvelle-Zélande.

Le dîner-iftar a été organisé en l’honneur des ambassades des pays arabes et des missions diplomates à Washington. La Tunisie était représentée par son ambassadeur Faycel Gouiaa.

Habillé d’une jebba traditionnelle, l’ambassadeur tunisien était à la même table que le président Trump.

CP : AP

« Le Ramadan est un mois de charité, de générosité et de service envers nos concitoyens. Le Ramadan est un moment très spécial. C’est un moment de rapprochement entre familles, voisins et communautés », a déclaré Donald Trump.

« Et le Ramadan est un moment où les gens unissent leurs forces dans la quête de l’espoir, de la tolérance et de la paix. C’est dans cet esprit que nous nous réunissons ce soir pour Iftar, le repas traditionnel du Ramadan qui rompt le jeûne quotidien », a-t-il déclaré.

Commentaires:

Commentez...