Lutte antiterroriste : Des soldats américains tués ou blessés en Tunisie, selon...

Lutte antiterroriste : Des soldats américains tués ou blessés en Tunisie, selon Yahoo News

Par -
Illustration

À l’aide de documents obtenus en vertu de la loi sur la liberté de l’information, d’interviews, de rapports publiés et d’une liste du Département de la Défense américain répertoriant les opérations militaires américaines, Yahoo News a rassemblé une liste de 36 opérations et activités en cours en Afrique.

Dans cette liste, figure bel et bien une opération baptisée Juniper Shield, qui se déroule dans des pays africains y compris la Tunisie. « Juniper Shield est la pièce maîtresse de la lutte antiterroriste menée par les États-Unis dans le nord-ouest de l’Afrique et couvre 11 pays : Algérie, Burkina Faso, Cameroun, Tchad, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal et Tunisie » a-t-on expliqué.

Dans le cadre de cette opération, une mission Odyssey Reslove est menée ciblant notamment les groupes terroristes en Libye. Cette mission, prend pour base la Tunisie, indique Yahoo News, sans préciser si cette base est tunisienne ou américaine.

« Une autre composante de la campagne d’opérations spéciales de frappes aériennes contre l’État islamique de 2016 dans la ville libyenne de Syrte, l’opération Odyssey Resolve, consistant en des vols de renseignement, de surveillance et de reconnaissance. L’opération était en cours en février 2018 », a-t-on également indiqué.

« Au moins six soldats américains avaient été tués ou blessés dans des pays comme le Kenya, la Libye, le Niger, la Somalie, le Sud-Soudan et la Tunisie », précise le même média.

En septembre 2018, le ministère de la Défense tunisien a publié un communiqué dans lequel il dément les informations selon lesquelles deux soldats américains ont été blessés, lors d’une opération sécuritaire au niveau du Mont Semmama, en février 2017.

Le département a tenu à rappeler que la présence de militaires étrangers en Tunisie entre uniquement dans le cadre de la formation et de l’échange d’expérience.

Le communiqué ajoute que la coopération militaire avec les Etats-Unis a connu un important développement, notamment dans la lutte antiterroriste et que de ce fait, la présence de membres de l’armée américaine en Tunisie était dans le cadre d’entraînements communs et non d’opérations sur terrain.

Base Us en Tunisie

Les informations portant sur la présence d’une base militaire américaine et de soldats étrangers sur le territoire tunisien ne cessent de refaire surface.

Quand le quotidien américain Washington Post a publié un article dans lequel il affirme la présence d’une base américaine, les responsables tunisiens se sont dépêchés de démentir l’information.

Le général Rachid Ammar, ancien commandant en chef des armées, a indiqué en 2016, lors de la commémoration du début de la lutte algérienne armée contre la colonisation française à l’ambassade d’Algérie à Tunis, qu’une telle démarche est impossible. Selon lui, la Tunisie n’autorisera jamais l’instauration d’une base militaire étrangère sur son sol.

Le ministère de la Défense nationale a démenti, mercredi 26 octobre 2016, les informations selon lesquelles la Tunisie abriterait des bases militaires américaines en prévision de frappes contre des sites en Libye.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo