Conflit libyen : BCE appelle al-Sarraj à éviter l’escalade militaire

Conflit libyen : BCE appelle al-Sarraj à éviter l’escalade militaire

Par -

Le président de la République Béji Caïd Essebsi a souligné, ce mercredi, lors d’un entretien téléphonique avec le Chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) en Libye, Fayez al-Sarraj, et l’envoyé spécial de l’ONU, Ghassan Salamé, l’importance d’éviter l’escalade militaire et de mettre fin aux affrontements.

Le Chef d’Etat a appelé toutes les parties à s’engager, à faire preuve de calme et de retenue et à établir un dialogue afin d’éviter au peuple libyen des pertes et des souffrances supplémentaires.

Le président a également souligné l’importance de préserver la voie politique pour résoudre la crise en Libye sous les auspices des Nations unies, afin de rétablir la sécurité et la stabilité dans ce pays et éviter le fléau de la division et des conflits.

Lundi, le ministère des Affaires étrangères a réitéré son appel à l’arrêt immédiat des combats dans la capitale libyenne Tripoli.

« A la lumière de l’escalade militaire dangereuse dans la capitale libyenne Tripoli, la Tunisie réitère son appel à toutes les parties pour mettre terme immédiatement aux combats, pour épargner le peuple libyen de la violence », a-t-on communiqué.

La Tunisie rappelle qu’aucune solution militaire ne peut sortir la Libye de cette crise appelant toutes les parties à privilégier le dialogue.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo