Le flux des Libyens fuyant les affrontements inquiète la Tunisie

Le flux des Libyens fuyant les affrontements inquiète la Tunisie

Par -

L’expert en affaires de groupes terroristes Alaya Allani a estimé que l’intensification des combats entre l’armée nationale libyenne dirigée par le maréchal Khalifa Hafter et les forces du gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu à Tripoli auront un impact politique et sécuritaire sur la Tunisie.

Il a noté que la frontière tuniso-libyenne devrait connaître un grand afflux de Libyens qui arriveront en Tunisie pour éviter les affrontements. Ceci nécessite une vérification plus méticuleuse des identités au niveau des frontières, et ce pour éviter la fuite de terroristes sur notre territoire, a-t-il indiqué sur les ondes d’Express fm.

Rappelons que le maréchal Khalifa Haftar a annoncé le début d’une grande opération de nettoyage visant les milices qui contrôlent la capitale Tripoli. « L’heure a sonné », a déclaré le maréchal, ordonnant aux troupes qui lui sont loyales d’avancer sur Tripoli, promettant « d’épargner les civils, les « institutions de l’Etat » et les ressortissants étrangers ».

Le ministre de l’Intérieur, Hichem Fourati, a confirmé que les précautions nécessaires ont été prises en coordination avec les unités militaires, compte tenu de la détérioration de la situation sécuritaire en Libye.

« Nous suivons de très près la situation en Libye. Un plan sécuritaire sera d’ailleurs mise en place, et ce afin de l’appliquer en cas d’urgence. Ceci a été discuté hier lors de la réunion du Conseil de sécurité nationale supervisée par le président de la République », a assuré le ministre sur les ondes de Jawhara fm.

Hier, le maréchal Khalifa Haftar, a annoncé avoir mené son premier raid aérien en banlieue de la capitale, où est basé le GNA.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo