Du pain béni…

Du pain béni…

Par -

Certaines personnes ont trouvé la parade pour boucler leurs fins de mois.

En récupérant les restants de pain rassis des gargotes ou d’un quelconque citoyen, des petits malins munis d’un grand sac en ramassent autant qu’ils le peuvent la précieuse denrée pour aller la vendre à des fabricants de kaki clandestins.

D’après quelques témoignages, 15 kilos de pains rassis rapportent 12 dinars, sachant qu’un sachet contenant cinq longs kakis vaut 500 millimes au centre-ville de la capitale.

Voilà un business qui ne mange pas de pain mais qui donnera du pain sur la planche à nos agents des services d’hygiène.

M.R.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo