Néji Bghouri : « La grève générale dans le secteur des médias est...

Néji Bghouri : « La grève générale dans le secteur des médias est toujours d’actualité »

Par -
Néji Bghouri, président du Syndicat national des journalistes Tunisiens

Le président du syndicat national des journalistes tunisien (SNJT) Néji Bghouri, a déclaré que le ministre des Affaires sociales Mohamed Trabelsi, avec la complicité du Chef du gouvernement, veut enterrer l’accord relatif au projet d’habitation au profit des journalistes.

Selon lui, la non-publication de l’accord, signé depuis le 10 janvier, au Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT) est une tentative d' »arnaque » contre les journalistes, qui a pour but » de satisfaire l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) ».

« La centrale syndicale cherche à contrôler les journalistes et rejette le pluralisme syndical », a-t-il ajouté ce mardi.

Dans ce sens, Bghouri a annoncé que la grève générale dans le secteur des médias est toujours d’actualité et que les photos des hommes politiques ayant rétracté leurs promesses seront affichées l’entrée du siège du syndicat.

Rappelons que l’accord en question porte sur l’organisation du secteur de l’information, définit les critères de recrutement dans le secteur et fixe le plafond salarial.

Il définit également les droits matériels et moraux des journalistes, fixe les différentes formes de contrats envisagés avec les établissements médiatiques et organise le travail journalistique.

Cet accord vient aussi définir les mesures disciplinaires et fixer les garanties à apporter à la liberté de conscience et à la déontologie de la profession.

En vertu de cet accord, tout établissement médiatique s’engage à respecter le droit syndical, à éviter toute pression qui risque de compromettre la liberté du journaliste et à définir les modalités de l’action syndicale au sein des établissements médiatiques.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo