Gaz algérien : La Tunisie négocie avec l’Italie

Gaz algérien : La Tunisie négocie avec l’Italie

Par -

Le gazoduc Transmed qui s’étend de Hassi R’mel (Algérie) jusqu’à Bologne (Italie) en passant par El Haouaria, achemine le gaz algérien et permet à la Tunisie de recevoir un « droit de passage », qui lui permet de bénéficier d’une quote-part de 6% du gaz naturel que l’Algérie vend à l’Italie.

Or, les contrats d’acheminement du gaz algérien vers l’Italie expirent en septembre 2019 et la Tunisie pourrait se voir privée d’une part importante de ses besoins en gaz naturel.

A ce sujet, elle s’est préparé depuis 2017, à la prorogation de l’accord sur le gazoduc algérien transitant par la Tunisie, au profit du groupe pétrolier italien « Eni », a révélé ce vendredi 8 mars 2019 Slim Feriani, ministre de l’industrie et des PME, lors de la séance plénière organisée à l’ARP.

« Les négociations avec la partie italienne ont avancé et un accord sera signé prochainement », a-t-il assuré, précisant que trois commissions (une commission de la redevance, une autre technique et une troisième juridique), sont en train d’examiner toutes les hypothèses avec la partie italienne.

« Ces négociations ont avancé, mais la partie tunisienne ne peut signer l’accord de prorogation qu’après la signature des parties italienne et algérienne », a-t-il dit sachant que l’Italie a diminué ses achats de gaz algérien de 20 milliards de mètres cube, à 10 milliards de mètres cube.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo