Après les augmentations salariales, le FMI décide de reporter sa 5e mission

Après les augmentations salariales, le FMI décide de reporter sa 5e mission

Par -

Le Gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Marouane Abassi a déclaré hier que le Fonds Monétaire International (FMI) a décidé de reporter la visite de ses experts, dans le cadre de la 5ème revue du suivi des réformes auxquelles le gouvernement s’est engagé, pour une date indéterminée, et ce suite à l’augmentation salariale accordée à la fonction publique.

Abassi a souligné que les experts du FMI devaient se rendre en Tunisie pour le cinquième examen à l’issue duquel la 5ème tranche du prêt du FMI d’un montant de 255 millions de dinars devait être déboursée, mais la décision d’augmenter les salaires a retardé la visite. Il a expliqué que la Banque centrale n’avait reçu aucune notification du FMI concernant la date de la prochaine visite de ses experts.

Notons, dans ce contexte, que l’organisme financier international avait prévenu Tunis de la possibilité de suspendre le plan de soutien économique si le gouvernement ne se conformait pas au programme de réformes convenu.

Rappelons qu’une mission du Fonds monétaire international devait être en Tunisie début janvier 2019 dans le cadre de la 5ème revue du suivi des réformes.

Au total, la Tunisie doit bénéficier de 2,9 milliards de dollars (validé en mai 2016) et a obtenu, jusqu’à présent 1,4 milliard de dollars du total du prêt convenu, alors que la seconde moitié du prêt sera complétée durant la période allant de début 2019 jusqu’à avril 2020.

Le ministre-conseiller auprès du chef du gouvernement chargé du suivi des réformes majeures, a, par ailleurs, rappelé que le FMI n’a pas et ne va pas imposer de diktats, indiquant que la Tunisie leur avait imposé plusieurs points bien que l’institution financière n’était pas satisfaite, notamment au niveau de la masse salariale.

Dans le même temps, le FMI a toujours averti la Tunisie qui doit maîtriser sa masse salariale dans le secteur public afin d’éviter de graves problèmes d’endettement.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo