Les Qataris possèdent une réserve naturelle dans le Sud tunisien, selon un...

Les Qataris possèdent une réserve naturelle dans le Sud tunisien, selon un journaliste

Par -

Ali Al-Hill, écrivain, journaliste et analyste politique qatari, a déclaré que ses compatriotes possèdent une réserve naturelle dans le sud de la Tunisie depuis 2008.

Invité ce mardi sur France 24, il a fait savoir que les braconniers qataris se rendent dans le sud de la Tunisie chaque année depuis 2008 pour chasser, et ce avec l’accord du gouvernement tunisien, du ministère de l’Agriculture et de toutes les autorités concernées.

Il a ajouté que « les Qataris ont contribué à la prospérité économique du sud de la Tunisie en fournissant des emplois aux citoyens de cette région ».

Le journaliste a assuré que les Qataris qui viennent en Tunisie ne chassent pas le cerf et le lapin, mais plutôt l’Outarde houbara
qui vit dans les pays voisins. « Ils n’utilisent pas de fusils, mais chassent avec des faucons », ajoute-il, soulignant que ces rumeurs ont pour source les Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite.

Rappelons-le, la Ligue tunisienne de défense des droits de l’homme a tiré la sonnette d’alarme sur les agissements des braconniers qataris qui viennent exploiter la faune terrestre dans le Sahara tunisien.

La ligue appelle, à cet effet, à « préserver la faune terrestre dans le Sahara tunisien, et à empêcher des braconniers qataris de pratiquer la chasse d’animaux en voie d’extinction ».

La ligue dénonce également ce qu’elle a appelé « une violation du territoire tunisien par ces braconniers qataris, qui viennent exploiter les richesses naturelles nationales chaque saison ».

Selon la LTDH qui cite des témoins oculaires, des 4X4 qataries sillonnent, en cette période, des régions sahariennes dans le gouvernorat de Tozeur, appuyée par un hélicoptère pour traquer et chasser notamment les gazelles et les outardes.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo