En 1947, le quartier réservé de Tunis photographié par Denise Bellon

En 1947, le quartier réservé de Tunis photographié par Denise Bellon

Par -

Parmi les rares photographie des quartiers réservés de Tunis, celles de Denise Bellon retiennent le regard.

Prises dans les alcôves de la rue Sidi Abdallah Gueche, ces photos sont celles de femmes tombées dans le monde de la prostitution.

Complices de la photographe, elles se mettent en scène avec pudeur et intelligence alors que Bellon pose sur elles un regard empreint de tendresse.

Cet ensemble date de 1947 et avait été publié par Cérès Editions lors de la rétrospective consacrée à Denise Bellon par l’Institut français.

Rares et précieuses, ces photographies sont des témoignages bruts d’un temps révolu et, pour le regard du sémiologue, elles fourmillent de mille détails signifiants qui se cachent dans un costume, un tableau, un regard, une attitude ou une touffe de poils sous les aisselles.

Ces photographies qui ne sont en rien scabreuses sont à regarder attentivement car elles ont valeur de documents.

Elles nous mettent face à une galerie de personnages anonymes, des femmes publiques comme l’on dit si malheureusement.

Qui étaient-elles ? D’où venaient-elles ? Que sont-elles devenues ? Quelques visages et des histoires oubliées, occultées qui nous renvoient à la réalité des boxons de l’après-guerre dans un Tunis évanoui.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo