Crise de l’ISIE : L’ARP appelle les partis politiques à se « mobiliser »

Crise de l’ISIE : L’ARP appelle les partis politiques à se « mobiliser »

Par -

Les partis politiques représentés à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) n’ont toujours pas trouvé d’accord consensuel pour mettre fin à ce qu’on appelle la crise de l’Isie. Le point de discorde n’est autre que l’élection de son président mais aussi le renouvellement du tiers de ses membres.

Ce mardi 8 janvier 2019, le président de l’ARP, Mohamed Ennaceur, a appelé les présidents des blocs parlementaires à tenir, demain, une réunion de consensus autour de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).

Cet appel signifie que les blocs parlementaires doivent inviter leurs députés à prendre part à la session plénière qui sera consacrée au comblement de la vacance au sein de l’ISIE. Cette plénière devrait avoir lieu dans les plus brefs délais, rapporte l’agence TAP.

Cette situation perdure depuis le 28 mai 2018, date à laquelle le Conseil de l’Isie avait décidé la révocation de Mohamed Tlili Mansri de son poste de président, lui reprochant des défaillances enregistrées lors des élections municipales du 6 mai 2018.

Mohamed Tlili Mansri avait annoncé, le 5 juillet 2018, sa démission de la présidence de l’Instance.

Jeudi dernier, huit associations ont appelé, l’ARP à élire, avant la fin du mois de janvier, le tiers des membres du conseil de l’ISIE et le nouveau président de l’Instance, conformément aux dispositions du cinquième chapitre de la loi régissant l’Isie.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo