Tunisie : Nouvelle immolation par le feu à Bousalem

Abderrazek Zorgui est décédé lundi dernier

L’immolation par le feu revient à la mode en ces temps de protestations. Hier, la journée a été tendue dans plusieurs délégations du gouvernorat de Kasserine avec en prime, cinq tentatives de suicide par immolation enregistrées dans trois délégations.

Ce vendredi 28 décembre 2018, le phénomène s’est poursuivi. A Bousalem (gouvernorat de Jendouba), un homme âgé de 58 ans a tenté de mettre fin à sa vie en s’immolant par le feu en plein centre-ville.

Le quinquagénaire, qui vit une situation sociale difficile, selon Jawhara fm, a été brûlé au troisième degré au niveau du visage, du cou et de sa poitrine et son état est très critique.

Une enquête a été ouverte pour connaître les raisons exactes qui l’ont poussé à commettre cet acte.

Une autre tentative de suicide a été enregistrée à Sfax, aujourd’hui même. Un jeune homme âgé de 24 ans et résidant dans la région d’Al Aouabad sur la route Gremda, aurait tenté de s’immoler par le feu devant son domicile.

Mais le porte-parole de la garde nationale du district de Sfax, Foued Hamdi, a démenti les rumeurs selon lesquelles le jeune homme a tenté de s’immoler.

Foued Hamdi a expliqué que le jeune homme essayait de réparer une panne sur sa moto lorsqu’un feu s’est déclaré. Le jeune homme souffre de quelques brûlures au niveau des mains. Il a été transporté à l’hôpital pour recevoir les soins adéquats.

Le gouvernorat de Kasserine connait depuis lundi dernier une tension, des protestations nocturnes et des affrontements entre jeunes protestataires et forces de l’ordre.

Une situation qui intervient sur fond de la mort d’un jeune qui s’est immolé par le feu, même si l’enquête policière n’écarte pas la piste de l’homicide dans cette affaire, d’autant plus qu’un accusé a été arrêté.

Commentaires: