Pourquoi les dattes et les oranges tunisiennes tardent à percer en Russie

Pourquoi les dattes et les oranges tunisiennes tardent à percer en Russie

Par -

L’exportation de fruits et légumes tunisiens vers la Russie a ouvert un nouveau marché pour nos produits.

Ce sont par exemple nos légumes qui se vendent le mieux chez nos amis russes. En effet, les fruits ne trouvent pas tous l’écho qu’ils mériteraient à l’exception des pêches plates très prisées par les Russes.

Les dattes quant à elles ne parviennent pas à s’imposer car malgré leur qualité supérieure, elles sont barrées par les dattes iraniennes, moins chères et plus accessibles en termes de distance.

Quant à nos oranges, elles sont surclassées par les oranges du Maroc qui bénéficient d’appuis conséquents des pouvoirs publics marocains et sont en conséquence vendues à des coûts moindres par rapport aux oranges tunisiennes.

Aux experts de l’export de travailler sur ces carences et trouver le meilleur moyen de relancer les oranges et les dattes tunisiennes sur le marché russe.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo