Première cause de la mort des jeunes en Tunisie ? Les accidents de la route !

Photo d’illustration

Le secrétaire d’Etat à la jeunesse Abdelquodous Saadaoui a fait savoir que la première cause de mortalité pour les jeunes Tunisiens reste les accidents de la route.

Chaque année, 700 personnes décèdent sur les routes, soit près de la moitié du nombre total des victimes.

Face à ces chiffres alarmants, Saadaoui a appelé les institutions de l’Etat, la société civile et le secteur privé à intervenir et à « leur faire prendre conscience des phénomènes sociaux graves et de l’éducation civique ».

Rappelons que selon l’observatoire national de la sécurité routière au ministère de l’intérieur, et jusqu’au 15 novembre courant, 1055 personnes ont été tuées dans des accidents de la route, alors que 7685 blessés ont été enregistrés.

Au total, le nombre des accidents de la route ont atteint, jusqu’au 15 novembre, 5059 accidents de la circulation.

Commentaires: