Une mission du FMI en Tunisie, début janvier

Une mission du FMI en Tunisie, début janvier

Par -

Une mission du Fonds monétaire international sera en Tunisie début janvier 2019 dans le cadre de la 5ème revue du suivi des réformes auxquelles le gouvernement s’est engagé. C’est ce qu’a indiqué le ministre chargé des réformes majeures, Taoufik Rajhi dans une interview accordée au journal Assabah, ce mercredi 12 décembre 2018.

Cette mission s’inscrit dans le cadre de la 5ème revue du suivi des réformes en Tunisie et précède la réunion du conseil d’administration du FMI en février 2019. A l’issue de cette réunion il est prévu que la 5ème tranche du prêt du FMI, d’un montant de 255 millions de dinars soit déboursée.

Au total, la Tunisie doit bénéficier de 2,9 milliards de dollars (validé en mai 2016) et a obtenu, jusqu’à présent 1,4 milliard de dollars du total du prêt convenu, alors que la seconde moitié du prêt sera complétée durant la période allant de début 2019 jusqu’à avril 2020.

Le ministre-conseiller auprès du chef du gouvernement chargé du suivi des réformes majeures, a, par ailleurs, rappelé que le FMI n’a pas et ne va pas imposer de diktats, indiquant que la Tunisie leur avait imposé plusieurs points bien que l’institution financière n’était pas satisfaite, notamment au niveau de la masse salariale.

Dans le même temps, le FMI a toujours averti la Tunisie qui doit maîtriser sa masse salariale dans le secteur public afin d’éviter de graves problèmes d’endettement.

« Il est très important que le gouvernement garde le contrôle des dépenses actuelles et de la masse salariale », avait déclaré Jihad Azour, un haut responsable du Fonds à Reuters en novembre dernier. « Cela leur permettra d’atteindre les objectifs budgétaires qu’ils se sont fixés pour 2019, tout en réduisant les pressions supplémentaires que l’augmentation des dépenses exercera sur les contribuables. »

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo