En 1884, le « Gérôme américain » à Sidi Bou Said

Frederick Arthur Bridgman est réputé être l’un des plus grands peintres orientalises américains.

Il faut dire que cet artiste né en 1847 en Alabama a de qui tenir. En effet, dès 1870, il a fréquenté l’atelier du grand Gérôme à Paris.

Depuis 1866, l’artiste américain s’était durablement installé dans la capitale française et en profitera pour effectuer plusieurs séjours en Afrique du nord.

De la Tunisie à l’Algérie, en passant par l’Egypte, Bridgman allait réaliser des milliers d’œuvres et d’esquisses.

Celui qui allait être surnommé le Gérôme américain aura une attention particulière pour notre pays et laisse plusieurs œuvres dont ce tableau de Sidi Bou Said.

Disparu en 1928, Bridgman compte encore parmi les artistes américains les plus appréciés et ses œuvres se trouvent aussi bien dans les musées que chez les collectionneurs.

Ce tableau de Sidi Bou Said date de l’année 1884 et se caractérise par l’originalité de la composition et la palette de couleurs rarement vue dans les œuvres consacrées à ce village tunisien.

Commentaires: