Tunisie : Recrutement de 500 agents pour combattre l’évasion fiscale

Police fiscale

Présent lors d’une séance d’audition à l’ARP, le ministre des Finances, Ridha Chalghoum est notamment revenu sur la question de l’évasion fiscale qui pèse sur l’économie nationale.

Outre la mise en place des caisses enregistreuses, Chalghoum a promis le recrutement de 500 agents pour renforcer les efforts de la lutte contre l’évasion fiscale.

Rappelons-le, la brigade d’investigations et de lutte contre l’évasion fiscale dite aussi police fiscale est entrée officiellement, en activité, ce en octobre 2017, suite à l’inauguration de son siège à Tunis, mais depuis, on n’a pas eu de nouvelles sur son activité.

Le chef de la brigade, Mohamed Kazzah, avait indiqué que la création de cette structure vise à lutter contre le phénomène de l’évasion fiscale dans les différentes activités économiques dont en particulier le commerce et les services, précisant que cette brigade est composée d’enquêteurs fiscaux chargés de l’investigation sur les présomptions d’évasion fiscale, auprès des contribuables et le contrôle sur terrain des contribuables.

Commentaires: