Décès de Aymen Othmani : Radhia Nasraoui « étonnée » de la version officielle

Décès de Aymen Othmani : Radhia Nasraoui « étonnée » de la version officielle

Par -

Des militants de l’Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) et des défenseurs des droits de l’Homme ont organisé, ce dimanche,  une rassemblement devant le ministère de l’Intérieur, dénonçant la décision du juge d’instruction près le Tribunal de première instance de Tunis 2 de garder les prévenus, dans l’affaire de Sidi Hassine Sijoumi, en liberté.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, la présidente de l’Instance nationale pour la prévention de la torture, Radhia Nasraoui s’est dite étonnée de la version présentée par les autorités officielles sur cette affaire, en particulier celle concernant « la mort du jeune homme qui est due au ricochet d’une balle ».

Elle a souligné l’importance de révéler toute la vérité sur la mort du jeune Aymen Othmani.

Rappelons que le porte parole du tribunal de première instance de Tunis 2, Moez Ben Salem a annoncé, hier, la remise en liberté des quatre agents de la Douane placés en garde à vue dans l’affaire de la mort du jeune Aymen Othmani.

“Le juge d’instruction a pris cette décision à la lumière du rapport balistique qui a confirmé que la balle qui a atteint le jeune Aymen ne l’a pas touché directement mais par ricochet”, a-t-il précisé.

En réponse, des habitants du quartier Sidi Hssin Sijoumi ont protesté, dans la nuit de samedi à dimanche, et ont bloqué la circulation au niveau de la route de la cité 20 mars.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo