Le redressement du dinar doit primer sur l’intérêt des lobbies, estime un...

Le redressement du dinar doit primer sur l’intérêt des lobbies, estime un expert bancaire

Par -
Illustration

Achraf Ayadi, expert bancaire et financier tunisien basé à Paris, est revenu sur la situation inquiétante de la monnaie nationale, pour lui, ce sont les intérêts de certains lobbies qui entravent son redressement.

Dans une interview accordée à la TAP, il a en effet souligné le fait que « la dérive continue du dinar face au dollar et à l’euro, requiert de faire primer l’intérêt national sur ceux des différends lobbies, en rompant avec la surconsommation des produits importés, par les voies légales et illégales ».

« Tout d’abord, tous les spécialistes vous diront que l’inflation importée a un poids prépondérant dans le glissement du dinar. Le peu de maîtrise que nous avons montré jusque-là, de nos importations et de notre balance commerciale, se répercute directement, sur le glissement de la valeur de notre monnaie.

Aussi, il faut qu’à un moment nous puissions rompre le cercle vicieux de la surconsommation des produits importés, par les voies légales et illégales, et de la destruction des emplois nationaux. Nous devons faire des choix patriotiques en faveur de l’intérêt national dans sa globalité, et non pour le bénéfice de quelques lobbies. Ceci relève des prérogatives du politique et n’a rien à voir avec les choix économiques » a-t-il encore expliqué.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo