Des voitures populaires à moins de 20.000 dt, c’est possible, selon la Chambre des concessionnaires

La baisse des prix des voitures populaires continue de susciter l’intérêt. La promesse faite par le chef du gouvernement de baisser leurs prix provoque le débat.

Mehdi Mahjoub, membre du bureau exécutif de la Chambre nationale des concessionnaires et des constructeurs automobiles, affirme ce lundi 17 septembre qu »une baisse des prix de certaines voitures populaires à moins de 20 mille dinars est possible à condition de supprimer le Droit de consommation et la TVA appliqués à ces voitures ».

« Le total des taxes et des frais appliqués aux voitures populaires atteint les 24% de leur prix, et que la moyenne des prix des voitures populaires commercialisées en Tunisie varie entre 22 et 31 mille dinars » a-t-il encore expliqué.

De ce fait, “les voitures populaires dont les prix sont inférieurs à 22 mille dinars peuvent être commercialisées à moins de 20 mille dinars. Cependant, il serait difficile d’appliquer une telle baisse aux voitures dont les prix se situent aux alentours de 30 mille dinars. Lesquelles pourraient être vendues à 25,5 mille dinars, si certaines taxes sont suuprimées”, a-t-il dit, cité par l’agence TAP.

Pour Mahjoub, “la mesure annoncée par le Chef du gouvernement, Youssef Chahed, vendredi 14 courant en marge du Forum sur le projet de loi de Finances 2019, sera appliquée en 2019”. Sauf que Mehdi Mahjoub a des doutes quant à l’évolution de la situation du dinar face à l’euro et au dollar en 2019, d’autant plus que sa dépréciation face aux monnaies étrangères explique, en grande partie, le renchérissement des voitures populaires.

Rappelons-le, lors de l’inauguration de la conférence nationale sur le projet de loi de finances 2019, le Chef du gouvernement a annoncé la baisse des prix des voitures populaires, dont les prix ont atteint les 30 mille dinars.

« Leurs prix actuels n’ont rien à voir avec le terme ‘populaire’. Nous allons donc prendre les mesures nécessaires pour qu’elles redeviennent à la portée », a ajouté le Chef du gouvernement.

Commentaires: