Omar Laabidi a reçu des coups peu avant sa mort, affirme l’avocat...

Omar Laabidi a reçu des coups peu avant sa mort, affirme l’avocat de sa famille

Par -

Des révélations dans l’affaire du jeune supporter du Club Africain, Omar Laabidi, décédé, le 31 mars dernier, à l’issue de la rencontre de Ligue 1 ayant opposé le CA au COM à Rades et repêché le lendemain de oued Meliane à Rades.

C’est Maître Toumi Ben Farhat, l’avocat de la famille d’Omar Labidi, qui apporte du nouveau en affirmant que les deux rapports des médecins légistes ont confirmé que Omar Laabidi a été agressé physiquement avant de mourir noyé.

Dans une journal faite à Hakaek Online, Me Ben Farhat affirme que le premier rapport rédigé avant l’autopsie, a fait état d’ecchymoses. Et dans le second rapport, rédigé après l’autopsie la thèse de l’agression physique est confirmée.

L’avocat évoque des coups de matraque, qu’auraient reçus Omar Laabidi au niveau des cuisses et sur différentes parties du corps mais il faudra attendre le rapport final pour l’attester, selon lui.

A noter que dans cette affaire, 17 policiers ont été inculpés pour homicide involontaire et non assistance à personne en danger.

Selon la version de son frère qui a fait des déclarations à plusieurs médias, « les policiers pourchassaient des supporters aux environs du stade de Radés et ont forcé Omar à sauter dans l’oued », indiquant au passage que plusieurs amis de son défunt frère ont été témoins des faits et qu’une personne a même filmé la scène mais a été forcée par les policiers à supprimer la vidéo prise.

« Mon frère s’est rendu, les policiers l’ont battu et l’ont poussé à sauter dans l’oued alors qu’Omar leur avait dit qu’il ne savait pas nager… », a-t-il dit et d’ajouter que le policier lui a répondu : vas-y apprends à nager.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo