Souad Abderrahim devient la première femme Maire de Tunis

Souad Abderrahim devient la première femme Maire de Tunis

Par -
CP : AFP

Souad Abderrahim, candidate du mouvement Ennahdha a été élue, ce mardi 3 juillet 2018, à la tête de la Municipalité de la ville de Tunis.

Lors du 1er tour de l’élection c’est Souad Abderrahim qui est arrivée en tête avec 26 voix contre 22 pour Kamel Idir sachant qu’Ennahdha a obtenu au conseil municipal de Tunis 21 sièges contre 17 sièges pour Nidaa Tounes.

Le second tour a donné Souad Abderrahim gagnante avec 26 voix contre 22 voix pour Kamel Idir. Elle a ainsi obtenu la majorité des votes exprimés (50%+1). Les conseillers municipaux du Front populaire et du Courant démocrates (12 sièges) se sont abstenus de voter. Le conseil municipal de Tunis comporte 60 conseillers.

Pour rappel, la victoire d’Ennahdha aux élections municipales 2018 a permis à sa candidate Souad Abderrahim, l’ancienne députée de l’Assemblée Nationale Constituante,  de postuler au poste de maire de Tunis.

Mais pour la contrer, le parti Nidaa Tounes a formé une coalition avec L’Union Civile et le Front Populaire à la circonscription de Tunis 1, présidée par Kamel Idir, tête de liste de Nidaa Tounes à Tunis 1.

Mais c’est le débat autour de l’élection d’une femme maire qui a surtout alimenté la polémique ces dernières semaines notamment lorsque le chargé de communication au sein de Nidaa, Fouad Bouslama a affiché clairement sa position contre la nomination d’une femme à la tête de la municipalité de Tunis.

« Comment une femme peut-elle être une « cheikh » ? Vous imaginez une femme la nuit du 27 du Ramadan (Laylat Al Qadr) dans une mosquée ? On a des traditions religieuses, malheureusement ! […] Moi je vois la femme dans des positions plus importantes que celle d’une « cheikh » de la Médina », avait déclaré Bouslama, « On ne peut quand même imposer aux gens qu’une femme soit leur imam, ce n’est pas possible ! ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo